Skip Header Navigation

  Ouverture de session
»Services en direct
RBC Placements en Direct me convient-il ? 
Investisseur débutant 
Nouveau dans le domaine du placement en ligne 
Spéculateur 
Avantages pour les clients de RBC 
Outils de placement 
Méthodes de passation des ordres 
Types de compte 
Options de placement 
Centre de formation
  Pour commencer
  Planification viagère
  Actions
    Actions 101
    L'importance des dividendes
    Les marchés boursiers
    Premier appel public à l'épargne
    Stratégies de sélection des actions
    Outils de sélection d'actions
    FAQ
  Fonds communs de placement
  Placements à revenu fixe
  Options
  Placements alternatifs
  Pour en savoir plus
FAQ et outils 
Nous joindre 
Service à la clientèle 
Garantie de sécurité en ligne 
Les marchés boursiers

Les marchés boursiers

Pour en savoir plus:

Sommaire

Les marchés boursiers sont des endroits où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent pour transiger, en personne ou par voie électronique. La Bourse de Toronto (TSX) est la plus grande au Canada. Les actions de petites capitalisations boursières se négocient à la Bourse de croissance TSX. Aux États Unis, la Bourse de New York (NYSE) et le NASDAQ sont les deux bourses les plus importantes; elles sont d’ailleurs les plus grandes au monde.

Bourse de Toronto (TSX)

L’origine de la Bourse de Toronto (TSX) remonte aux environs de 1850, lorsqu’un groupe d’hommes d’affaires de Toronto a formé l’« Association des courtiers ». En 1878, la Bourse de Toronto a été officiellement constituée en société par une loi de l’Assemblée législative de l’Ontario. En 1901, le volume des transactions approchait le million d’actions par jour et le cap des 100 sociétés inscrites a été franchi. Au cours des décennies qui ont suivi, la bourse et le volume des actions échangées ont augmenté, mais en 1914, la Bourse TSX et la Bourse de New York ont fermé leurs portes pendant trois mois quand la Première Guerre mondiale s’est déclarée. En 1936, la Bourse TSX était devenue la troisième en Amérique du Nord pour sa taille. Durant les cinquante années suivantes, la Bourse TSX a poursuivi son expansion à mesure que le volume des transactions augmentait.

En 1977, la Bourse TSX a créé un environnement électronique de transactions virtuelles et, en 1997, elle a fermé le parquet où les agents transigeaient en personne. En 2002, la Bourse TSX a mené à bien l’acquisition de la Bourse Canadian Venture et lui a donné le nom de Bourse de croissance TSX (TSX Venture Exchange); ces deux bourses se distinguent principalement en ce que la Bourse TSX dessert le marché des actions arrivées à maturité tandis que la Bourse de croissance dessert le marché du capital de risque public.

Bourse de New York (NYSE)

La Bourse de New York (NYSE), parfois appelée le « Big Board », remonte à 1792 au moment de la signature de l’Accord de Buttonwood par 24 courtiers en valeurs mobilières et marchands de la ville de New York. La Bourse de New York est la plus grande au monde pour le volume des transactions en dollars et la deuxième au monde pour le nombre de sociétés inscrites.

À la Bourse de New York, l’essentiel des transactions se déroule face à face sur un parquet. Chaque action inscrite a son propre poste de négociation; les agents intéressés à acheter ou à vendre ce titre en particulier (au nom d’investisseurs ou de firmes de courtage) se présentent au poste de négociation correspondant, où un courtier spécialiste joue le rôle de commissaire-priseur dans un contexte de marché d’enchères à la criée. Le prix en cours correspond au montant le plus élevé qu’un acheteur est prêt à payer ainsi qu’au prix le plus bas auquel un négociant est disposé à vendre. Une fois la transaction conclue, les détails sont acheminés à la firme de courtage qui peut ensuite informer l’investisseur qui a donné l’ordre.

Liens utiles

Canada
US
  Glossaire

  Imprimer cette page